Uber se lance dans le domaine de la santé

Début mars Uber dévoilait Uber Health . Une solution, selon la société de chauffeurs, aux millions d’américains qui ne peuvent se rendre à un rendez-vous médical faute de moyens de transports adaptés à leur situation.

Chaque année 3,6 millions d’américains manquent des rendez-vous médicaux en raison d’un problème de transport. Ce qui participe aux 150 milliards de dollars de coût que représentent les rendez-vous manqués aux USA. C’est pour répondre à ce problème que Uber a lancé  ce 1er mars Uber Health.

Il permet  aux établissements médicaux des États-Unis de commander une course pour leurs patients, en proposant un transport fiable et confortable pour ces derniers.  Aujourd’hui, plus de 100 organismes de soins américains, dont des hôpitaux, des cabinets médicaux, des cliniques et des centres de soins à domicile, utilisent Uber Health.

L’avantage, c’est qu’il n’est pas nécessaire de disposer d’un compte Uber, les notifications arrivent directement par SMS. Pas besoin non plus d’un smartphone.  Une facilité pour les patients plus âgés pouvant avoir des difficultés avec les nouvelles technologies mobiles. La demande de transport se fait au départ de l’hôpital ou du cabinet médical et est synchronisé avec l’heure du rendez-vous du patient.

Les trajets peuvent être planifiés au nom des patients, des soignants et du personnel 30 jours à l’avance ou dans les heures qui suivent. Différents trajets peuvent être planifiés et gérés en même temps, à partir d’un tableau de bord et d’une API fournis par Uber.

La compagnie facture aux organismes de santé ou aux assureurs le coût des courses et non aux patients. Les organismes peuvent facilement retrouver tous les détails des courses ainsi que leurs montants. Les rapports sur les trajets demandés, la facturation mensuelle, les rendez-vous et les trajets planifiés sont fournis gratuitement par la firme.

Dans un communiqué Chris Weber en charge d’Uber Health, insiste sur le fait que  « le service proposé n’est pas une alternative aux ambulances, mais un besoin qui répond aux attentes des patients et établissements américains. »

Précisons qu’une autre société San franciscaine de chauffeurs, Lyft, a lancé un service similaire aux Etats-Unis.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.