Digitalisation de la santé: prêt à prendre le train en marche?

La fédération belge de l’industrie des technologies médicales, Unamec, change de nom et devient BeMedTech. Une façon de souligner l’évolution d’un secteur qui travaille activement à la digitalisation de la santé. Le corps médical prendra-t-il le train en marche?   

Mardi, la fédération BeMedTech a consacré son symposium annuel à l’«innovative digital health». Les différents orateurs ont démontré que cette innovation digitale n’est pas de la science-fiction et s’installe progressivement dans les pratiques médicales sous diverses formes: Mobile health (soutenue financièrement par la ministre De Block), télé-monitoring, applications, télé-médecine, ICT healthcare…  Ces nouvelles technologies auront un impact majeur sur la vie quotidienne des patients et le travail des professionnels de la santé. Les gains sont indéniables: rapidité d’analyse et de transfert, réduction des coûts pour la Sécurité sociale par la diminution du nombre d’examens (non répétés)… Certains changements risquent d’être brutaux. Philippe Coucke, chef du service de radiothérapie du CHU de Liège, prédit même la disparition d’une grande partie des radiologues et des radiothérapeutes dans les 5 ans à venir. Ces derniers seraient remplacés par des logiciels et des techniciens (nous y reviendrons dans notre édition papier).

Lors du colloque, les responsables de BeMedTech ont fait part de la volonté de cette association  d’incarner encore mieux son rôle et ses missions. «Notre objectif est mettre à disposition de tous des produits et des services innovants, sûrs et efficaces, en développant un cadre réglementaire favorable à l’émergence, au suivi et au remboursement de l’innovation technologique médicale.» Richard Van den Broeck, directeur de BeMedTech, et la plupart des orateurs ont insisté sur la nécessité de travailler de façon interdisciplinaire et en partenariat (industrie, médecins, soignants, autorités, patients…) pour développer et utiliser au mieux les technologies médicales.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.