L'INAMI réclame 13,5 millions d'euros aux hôpitaux pour des scans IRM non agrées

L'INAMI réclame le remboursement de 13,5 millions d'euros à 14 hôpitaux qui ont facturé indûment ce montant à l'assurance soins de santé pour des scans IRM effectués avec 17 appareils non agréés. C'est ce qui ressort d'un communiqué sur base des résultats d'une action de contrôle...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.