L’az West craint pour la survie de sa maternité

Suite à la publication des résultats de l’étude de SIRIUS Insight dans notre dernière édition papier du Spécialiste, le directeur général de l’az West à Furnes, Lieven Vermeulen, a souhaité réagir. En effet, même si sa maternité est extrêmement importante en termes d’accessibilité (temps de parcours), sa survie est néanmoins menacée.

Certes, il sait que la situation en Wallonie est compliquée, notamment dans les Ardennes, au niveau de l’accessibilité, mais son hôpital, l’az West, est également l’hôpital le plus isolé de Flandre. Dans le cas où leur maternité fermerait ses portes, les gens d’Adinkerke, par exemple, auraient des difficultés à atteindre une maternité dans la demi-heure, voire dans les 45 minutes.

Que va-t-il se dégager du groupe de travail?

Lieven Vermeulen fait aussi partie du groupe de travail à Bruxelles qui examine si les maternités qui enregistrent moins de 400 accouchements par an doivent fermer leurs portes. Plusieurs chiffres sont examinés: doit-on fixer la limite inférieure à 400? 600? L’accessibilité est bien sûr un autre critère pris en considération.

Hier, jeudi 14 septembre, une réunion de ce groupe de travail devait avoir lieu. Les textes seront maintenant soumis à l’avis du secteur, avant d’être envoyés au ministre flamand de la Santé, Jo Vandeurzen.

Affaire à suivre donc! 

Retrouvez l’interview exclusive de Lieven Vermeulen dans la prochaine édition papier du Spécialiste jeudi 21 septembre.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.