Déces du Pr Fernand BONNET, le "père" du CHU de Liège

Fernand Bonnet est décédé lundi matin à l'âge de  88 ans. C’est un homme clé du CHU qui s’est éteint. Fernand Bonnet, il y a 40 ans, fut nommé médecin directeur de l’hôpital  universitaire alors en construction ; c’est lui qui, avec ses collaboratrices et collaborateurs, conçut la programmation du futur hôpital, organisa la mise en conformité des services, l’imposa à l’architecte Charles Vandenhove et supervisa le déménagement progressif de Bavière vers le Sart Tilman.

Avant cela, après de brillantes études de médecine à l’ULiège, Fernand Bonnet effectua une spécialisation en pédiatrie à Bavière, sous la direction du Pr. Lambrechts. Avec Micheline De Rudder, son épouse, ils furent des parents heureux de huit enfants qui font que le nom Bonnet est très présent dans les hôpitaux de Liège aujourd’hui. Cinq des huit enfants sont médecins et la génération suivante (23 petits-enfants) poursuit en partie le destin médical. A noter que la discipline de maman, l’ophtalmologie, eut plus de succès que celle de papa : aucun n’est (encore) pédiatre !  

Médecin-chef du CHU à 49 ans

Dès 1957, alors qu’il était toujours assistant en formation en pédiatrie, Fernand Bonnet fut nommé responsable du Centre liégeois de traitement de la polio, une maladie qui faisait alors de gros ravages. « Après sa reconnaissance de spécialiste en  pédiatrie, il continua à s’occuper de cette affection qui allait heureusement s’éteindre, grâce à la vaccination, explique Christian Bouffioux, qui fut son successeur. Il créa l’asbl «Revivre chez soi», plus connue comme Centre des Murlais, pour les handicapés respiratoires ». Agrégé de l’enseignement supérieur en 1974, il poursuivit sa carrière médico-universitaire pédiatrique jusque 1979. C’est alors, à 49 ans, qu’il devint médecin-chef du CHU. « C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier en 1989, explique Pierre Gillet, l’actuel directeur médical du CHU. Il m’avait repéré lors des tables rondes de la santé initiées par le ministre Busquin. Il ne m’a plus lâché (sourires) et il venait encore régulièrement me voir. Un homme passionné, fidèle et loyal ».

Clinicien, médecin-chef, il occupa aussi charge professorale. Il participa au développement de l’Ecole de santé  publique de l’Université de Liège, dont il présida le Conseil des études. Chargé de cours puis professeur extraordinaire, il enseigna la réglementation et la gestion hospitalière à des infirmiers et infirmières appelés à devenir, pour beaucoup, cadres médicaux ou administratifs dans de nombreuses institutions hospitalières en Belgique et à l’étranger. Il fut aussi membre de nombreux conseils et commissions, parmi lesquels le Conseil provincial de l’Ordre des médecins de la Province de Liège (1991-1997 et 2000-2006) et le Conseil supérieur d’agréation des médecins spécialistes et généralistes.

La mémoire des premiers pas du CHU

Fernand Bonnet était la mémoire des premiers pas du CHU de Liège. Il la mit sur papier dans deux livres qui restent des références :  « De l’Hospice de la Miséricorde au CHU de Liège » édité en 1997 pour les 10 ans du CHU, et « Le CHU de Liège a vingt ans » en 2007. En 2017, pour les 30 ans de l’hôpital, le livre « La Leçon d’Anatomie, 500 ans de Médecine liégeoise » lui fut livré en avant-première.

Même après sa retraite en 1996, Fernand Bonnet resta très attaché au CHU. Il accepta de prendre en charge la présidence du Conseil éditorial des publications de l’hôpital alors que naissait le journal du CHU, le « Chuchotis ».  Il s’acquitta de cette mission à merveille jusqu’en 2008, faisant profiter tout le monde de son expérience et de sa connaissance précise de l’histoire de l’institution et de la médecine.  « C’était un homme pacifique qui parvenait à mettre les gens d’accord, commente Arthur Bodson, recteur de l’ULiège puis président du CHU. Il a été un élément clé au moment où il a fallu frapper aux portes du Gouvernement Martens-Gol pour achever l’hôpital ».

Le Conseil d’Administration du CHU de Liège, son Président, l’Administrateur délégué, le Directeur médical, le Président et les membres du Conseil médical, le CHU de Liège tout entier présentent à Mme Bonnet et à toute la famille leurs sincères condoléances. Les funérailles ont eu lieu le jeudi 17 janvier à l’église Saint-Vincent de Liège.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.